La poésie du mercredi (#31)

Aujourd’hui, je vous propose un poème de Sybille Rembard intitulé « Terres inconnues ». J’ai eu du mal à trouver des informations sur elle, il semble que ce poème soit postérieur à son recueil Beauté fractionnée paru en 2002.

TERRES INCONNUES

aux frontières de la folie
le cerveau déploie ses facultés
tatouages étranges
âme daltonienne
ironie du présent
fable inquiétante

Je regarde le monde avec les yeux d’un séraphin
les couleurs se mélangent
se blessent
Je régurgite la douleur
de mes aïeux

J’erre parmi les autres
en sursis
une fine pluie dorée
tombe sur mes rêves

je suis le gouffre du monde
sans fin

Publicités