À travers la jungle hostile et l’ombre des zinternets mondiaux : mais comment en sont-ils arrivés là ?

Ça fait quelque temps que je pensais à faire un article regroupant quelques uns des termes de recherches les plus étranges recensés dans mes statistiques de blog. Les termes de recherche, si vous n’avez pas l’habitude de tenir un blog ou d’en surveiller les statistiques, c’est ce qu’ont tapé les gens sur un moteur de recherche avant d’aboutir sur le blog en question. Et parfois, on ne voit pas trop le rapport avec la choucroute. Donc en voilà un florilège !  J’ai décidé de répartir les termes par année (donc 2014, 2015 et 2016). Si vous avez des pistes d’interprétation…

2014 

  • « entree en matiere madame bovary » : alors en fait c’est un mec qui débarque de nulle part dans une salle de classe. Tu as dû tomber sur cet article, je doute que ce soit ce que tu cherchais, mais bon, lire du Claro, y a pire.
  • « entrée en matière madame bovary » : si c’est toujours toi, tu devrais faire quelque chose pour ta mémoire, parce que c’est légèrement inquiétant, mais bravo pour cet effort orthographique.
  • « langueur de la gamme » : ooooh c’est beau ! Enfin si ça n’est pas une faute de frappe. Mais c’est beau.
  • « roman suicide à larcenique » : encore toi ?  Ça avance, ta question de littérature sur « l’entrée en matière de Madame Bovary » ? En tout cas, j’espère que tu as eu brillamment ton bac L grâce à… Claro. Oui, toujours. Oh et tu me diras si c’est sympa, Larcenique, j’y suis jamais allée.
  • « calligramme meuble » : … ah ?
  • « pompéi le musé » : les horaires d’ouverture, tout ça ?

2015

  • « accident de la pornograghie » : avec tout le porno qu’il y a sur internet, réussir à tomber ici, c’est une performance. J’espère que la critique de Crash-test t’a plu.
  • « beaucoup de calligramme » : pourquoi ? Pourquoi « beaucoup » ?
  • « le role de la poesieest de fabriquer les images » : et le tien de faire ta dissert de philo. Enfin, je suppose.
  • « le role de la poésie est de fabriquer les images. »  mais c’est toujours toi ! Comment ça va ?
  • « pourquoi le rôle de la poésie est de fabriquer les images? » : oui, je crois qu’on avait compris.
  • « le role de la poesie est de fabriquer des images ? » : mais…
  • « le role de la poésie est de fabriquer les images » : tu sais que ça fait six fois que tu tombes sur mes élucubrations pseudo-philosophiques ?… 
  • « le rôle de la poésie est de fabriquer des image » 

la poésie son rôle et ses images

  • « le rôle de la poésie est de fabriquer les images. que pensez vous? » : QUE TU DEVRAIS ALLER FAIRE TA DISSERT. MAINTENANT.
  • « pourquoi dit on que le role de la poésie est de fabriquer des images? » : BECAUSE LA POÉSIE
  • « le serpent dans le sens psychanalytique » : un phallus. Probablement celui de ton père. Cherche pas plus loin.
  • « peuple serpent dans l’Antiquité » 
  • « serpent antiquité »
  • « serpent mesopotamie » : tiens, encore un.e monomaniaque. Je crois que mon dossier de TPE t’aura été utile… (d’ailleurs, c’est l’article le plus lu, à ma grande surprise,                   enfin celui qui ressort le plus souvent, tout le temps, des statistiques !)
  • « symbole du serpent doré »
  • « le serpent symbole de la folie »
  • « le mythe du serpent dans l antiquité » 
  • « poésie androgyne » 
  • « poésie sur mercredi » : ici, on a la poésie du mercredi si tu veux.
  • « entrée en matière mme bovary » : coucou coucou toi  ! Tu nous as manqué !
  • « coming out lors des funerailles des journalistes de charlie hebdo »  : si tu veux, mais qu’est-ce que ça a à faire avec ce blog ? 

2016 

  • « dessin réverbères ) boules » : ?
  • « comment dessiner un réverbère de coin de rue » : aucune idée.
  • « becs d’acétylène » 
  • « blog réverbères » : à ton service !
  • « reverbere a acetylene » 
  • « calligramme de ma bonne » 
  • « la quantite de frcture me dechire mais la torture tient debout rene cher »
  • « poeme les problèmes d autoroute » 

Et enfin mon préféré :

  • « sex blonce neses dessin.animuer »
Publicités

On ferme !

Les routes stagnent et la nôtre, d’autoroute, n’échappe pas au calvaire métallico-estival, à la mise en boîte avec fonction d’étuve automatique, le pèlerinage permettant la diffusion de journaux-catastrophe titrant, EN TRÈS GROS ET EN TRÈS GRAS, EMBOUTEILLAGES CUMULÉS NE PARTEZ PAS MAINTENANT Ô CANDIDATS AU BARBECUE, à la fonction sociale de la plainte récapitulative des trajets perturbés s’écoulant dans un pavillon plus ou moins compatissant – donnée variant suivant l’âge et l’expérience du propriétaire de l’organe susmentionné en matière d’odyssée autoroutière et congestionnée –  j’ai nommé : le départ en vacances.

Je pars, loin de tout et surtout d’Internet à partir de ce soir ! Je ne serai donc pas active, ni sur ce blog ni ailleurs, jusqu’en août (sauf circonstance exceptionnelle du style découverte de Wi-Fi dans un village qui n’a pas l’eau courante…).

Je vous souhaite à tous un bon été et, en attendant, vous propose une session d’écriture participative sur cette image :
IMG_20150617_070911