Brûle-toi…

L’heure vient :
Brûle-toi
Aux mains qui ne veulent pas
(De toi)

*

Elle n’apparaît qu’à peine –
L’air est vibrant
Et les néons saignent.

Publicités