La poésie du mercredi (#44)

Ça y est, le Moyen-Âge est terminé – sans aucune rigueur chronologique, retournons au XXIe siècle, en compagnie cette fois d’Yves Bonnefoy.
Le poème d’aujourd’hui s’intitule « Un Poète », extrait de l’ensemble « Presque dix-neuf sonnets », tiré du recueil La Longue Chaîne de l’Ancre, lui-même paru (on va y arriver) dans le recueil L’Heure présente et autres textes, en Poésie/Gallimard. Le recueil total est paru en 2014 et La Longue Chaîne de l’Ancre date de 2005, d’après ce que j’ai pu trouver.
(Ça change du XIIe siècle.)

UN POÈTE

Se voulait-il une torche
Qu’il eût jetée dans la mer ?
Il alla loin dans les flaques
D’entre là-bas et le ciel,

Puis il se retourna vers nous,
Mais le vent l’avait désécrit
Bien que sa main fût crispée
Sur les mondes de la fumée.

Feuilles éparses de sibylles,
Parole extrême déchirée,
Que dit-il ? Nous n’avons pas su.

Il croyait en des mots plus simples,
Mais là-bas n’est qu’ici encore,
Et nul signe n’est l’eau qui brille.

Publicités