Instant-Né : Route de montagne

L’air va s’écrouler, par lentes vagues de chaleur

sous le poids des cigales

Et les oliviers s’en désolent, derrière

leurs chevelures d’argent déchirées,

qui frôlent le sol.

De l’autre côté de la route, alors que la peau brûle,

on voit l’abbatiale sur les hauteurs

de la montagne, qui disparaît

comme dans les romans, au centre de la brume

bleue de chaleur –

On voit la ville très loin

(en-dessous, sur une autre terre, moins aride, aux dimensions presque humaines)

Entre le monument perché et la ville se taisant,

les pierres blanches,

l’écume qui sort d’un océan d’herbes jaunes.

Publicités