Chirurgie florale

Je vous propose aujourd’hui une séance de poésie participative !
Comme toujours, le principe est très simple : écrire en commentaire ce que vous inspire l’image. À noter qu’aucune contrainte formelle n’est à respecter, bien que vous puissiez vous en imposer une.
Ici, j’ai voulu incruster un haïku, en rapport avec le thème floral, ou plutôt un haïku perverti, mais ce n’est en aucun cas une consigne.

D’ailleurs, vous pouvez très bien vous détacher presque totalement de l’image, et écrire sur tout autre chose – l’essentiel est de capter par mots ce que vous ressentez devant cette image.

Ne soyez pas timides : après tout, « La poésie doit être faite par tous et non par un », comme disaient Lautréamont et mon prof de français.

Allons-y !

(PS : je voudrais créer une chaîne poétique sur cet article et surtout ses commentaires, alors si ce principe/défi d’écriture vous plaît, même si vous n’y participez pas (ET C’EST TRÈS MAL), ce serait sympa de le partager, pour qu’il soit diffusé un peu partout !)

image

Végétaux fanés
Insidieuse eau croupie
Une mort est proche

(Se diffusent les parfums lourds
Quelque chose a eu lieu
qui terrifie la nature)

Instant happé
Avant la grâce terrible
Des lames faisant le vide.

________________________________________

À vous !

Publicités

14 réflexions sur “Chirurgie florale

  1. Babyliss

    Fleur fraîchement éclose
    dans la nuit tulipiers
    aux capsules superbes
    le souvenir du lys
    Fleur fraîchement éclose
    et close
    le souvenir du lys
    l’écarlate pigmente ta douleur
    nuit noire arme blanche
    le souvenir du lys
    les histoires se suturent
    motus et bouche cousue

    nuits blanches

    Aimé par 2 people

  2. A mon tour et sans filet :

    Ce matin en me lavant les dents
    j’ai parlé à l’esprit de l’eau
    et il m’a répondu :
    je t’apparaîtrai bientôt
    sous la forme d’un lys
    parfaitement symétrique
    et chaque grain de pollen,
    chaque pistil,
    chaque tache de flétrissure
    voudra dire quelque chose.
    Tu n’auras que quelques secondes pour comprendre
    (même si tu avais une vie)
    et comme tu n’es pas très vif
    tu ne comprendras rien.
    Alors je te réapparaîtrai plus tard
    sous la forme d’un emballage de chips dans un caniveau
    ou d’une bulle dans un ruisseau ou d’autre chose
    jusqu’à ce que tu comprennes ma réponse.
    Il a raison : avec moi il faut insister.
    Et je veux une réponse, sa réponse
    à ma question du matin.
    Mais qu’est-ce que j’ai bien pu demander ?

    ***

    Voilà, voilà. J’espère que j’ai bien suivi la consigne de me détacher de la consigne.
    Merci pour ce jeu. J’espère qu’il y aura plein de participants tous différents les uns des autres.

    Aimé par 2 people

  3. Voici les yeux bridés
    Du masque des flores
    Engendrant des idées
    Et les faisant éclore.
    Et voila que détale
    à en perdre l’haleine
    devant tous ces pétales
    Une triste rengaine
    Je le vois arrimé
    Dans un nouveau décors
    Mon fidèle voilier
    Là, à l’entrée du port
    A moi l’eau diluviale
    Et le chant des baleines
    Peut être quelques escales
    Mais pas de quarantaine
    Je m’y rendrais à pied
    Et monterais à bord
    Et j’y voyagerais
    sans titre ou passeport.
    Et même à fond de cale
    M’y sentirais sans peine
    Y emplissant ma jale
    de grappes par centaines.
    Ne laissez pas la fleur faner
    Qu’on ne lui fasse le moindre tort
    Si elle venait à trépasser
    Alors, alors…

    Aimé par 2 people

  4. A reblogué ceci sur poèmes parfoiset a ajouté:
    Voici une chaine poétique à partir d’une image sur le blog de Ligeia « Autoroutes et réverbères ». Dans cette chaine, chacun apporte un maillon. C’est un exercice stimulant et cela permet de découvrir plein de textes tous différents et pourtant reliés.
    Merci Ligeia pour cette bonne idée.

    J'aime

  5. Intestinale floraison de la prose rosâtre
    De mes jours ensoleillés je flaire la flore
    O combien l’effluve de ma plante verdâtre
    Me procure des perceptions de doubles fleurs
    Le point de départ ne s’affiche que verdâtre

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s