Patte-d’oie

Dans les branches d’un cerisier
Un plumeau s’endormait
Un plumeau rose qui
Se faisait passer pour une olive ;

Au-dessus d’eux un banc
Lorgnait du côté d’un bosquet
Déserté : c’était l’automne.

Publicités

4 réflexions sur “Patte-d’oie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s